Élisabeth Cuerrier-Richer, M.Sc.

Élisabeth Cuerrier-Richer est directrice générale de Universités canadiennes pour la science judiciaire depuis août 2020. Avant son entrée en fonction à ce poste, elle était co-fondatrice du groupe UCPSJ et co-directrice du comité organisateur pour la première édition de la conférence, tenue en avril 2019.

Elle est diplômée d’un baccalauréat en anthropologie de l’Université de Montréal et d’une maîtrise en anthropologie, avec une spécialisation en anthropologie judiciaire, de l’Université de Toronto. Son projet de maîtrise traitant de l’estimation de l’origine géographique à l’aide de la technologie 3D a fait l’objet de plusieurs présentations dans des conférences académiques au Canada et aux États-Unis.

Après l’obtention de sa maîtrise, elle a complété un stage à la Forensic Investigation Research Station de Colorado Mesa University, au Colorado (É.-U.). Son projet de stage s’est culminé en publication en tant que manuel technique pour le laboratoire, afin d’assister les futurs stagiaires dans leur étude des conditions pathologiques observées dans la collection ostéologique.

Afin d’élargir ses connaissances en vue du doctorat, elle a entrepris des compléments de formation en Sciences de la santé à l’Université de Montréal et a complété une certification de recherche et sauvetage au sol au sein de l’Association québécoise des bénévoles en recherche et sauvetage.

Présentement à Texas State University où elle poursuit son PhD sous la supervision de Dre Kate Spradley, elle est impliquée chaque semaine dans le Willed Body Donation Program (WBPD) au Forensic Anthropology Center at Texas State (FACTS). Elle est aussi assistante d’enseignement doctoral pour le cours ANTH 3381 – Ostéologie humaine.

À partir de juillet 2020, elle a rejoint le comité de programme de l’American Association of Physical Anthropologists (AAPA) pour un mandat de deux ans. En février 2021, elle s’est inscrite comme traductrice vers le français pour la Société canadienne des sciences judiciaires (SCSJ). Finalement, elle a été bénévole pour le comité de conférence 2021 de la SCSJ en tant que traductrice en chef et graphiste pour leur conférence virtuelle Sciences judiciaires : Un monde d’opportunités, tenue du 21 au 24 juin.